Sourcier Radiesthésiste Géobiologue - 06.89.49.80.18.

La Radiesthésie

Définition

La "Radiesthésie" est un terme crée en 1920 par L'abbé MERMET et dérive du latin "Radius" (rayon) et du grec "Aisthesis" (sensation).

Le radiesthésiste est capable de percevoir, au moyen d'un pendule, ou d'une baguette, les vibrations d'impulsions et les radiations émises par l'eau qui circule dans le sous-sol.

Le radiesthésiste est l'intermédiaire entre le cosmos (+) et la terre (-) comme une ampoule qui s'allume lorsqu'elle est en contact avec le positif et le négatif de la pile. Il est possible de travailler à main nue, mais les objets utilisés, pendule, baguettes, sont des amplificateurs indispensables permettant un résultat fiable.

Comment Devenir Sourcier ?

Beaucoup de personnes peuvent devenir sourcier : c'est une question de volonté mais aussi de discipline librement consentie et approfondie. En prenant des cours, beaucoup de personnes sont capables de lire et d'ecrire : il suffit d'apprendre avec une personne expérimentée. A titre personnel, j'ai débuté dès le plus jeune âge avec mon père qui m'a enseigné l'art du sourcier tel qu'il le pratiquait. Puis j'ai complété cet apprentissage par de nombreuses lectures et de 28 années de pratique sur le terrain.

L'abbé MERMET est un des premiers à expliquer ce qu'est la Radiesthésie et surtout à la mettre en pratique avec des résultats significatifs. Son ouvrage "Comment j'opère" est un incoutournable si vous souahitez débuter la Radiesthésie.


Les plus scientifiques pourront aussi lire "la Science et les sourciers" d'Yves ROCARD.


La Téléradiesthésie


La téléradiesthésie peut être définie comme le lien entre la matière et l'esprit. En téléradiesthésie la recherche se fait à distance, à l'aide d'une baguette ou d'un pendule que l'on déplace au-dessus d'un plan, d'une carte ou d'une photo.

La radiesthésie est utilisée dans la prospection locale et la recherche sur le terrain tandis que la téléradiesthésie permet d'effectuer de la recherche et de la prospection à distance.

Je l'utilise principalement pour la recherce d'eau sur plan cadastral. Lorsque la météo est propice à laisser passer les ondes(abscence de "fadding"), un trait d'union peut s'opérer entre le cerveau et la perturbation magnétique provoquée par le passage de l'eau.

Je pratique sur n’importe quel plan et à toutes distances mais il faut toujours affiner la prospection sur le terrain pour marquer le point précis et éviter des erreurs qui peuvent être dues à des perturbations terrestres ou hertziennes. Lorsque je suis sur la zone à prospecter, je peux repérer les grands courants jusqu’à 3 km aux alentours. 


La géobiologie

La géobiologie permet de détecter les ondes nocives dont les principales causes peuvent être multiples : failles, eau, courants telluriques ou électriques, radars, faisceaux hertziens, anomalies magnétiques (dont certaines peuvent faire tourner l’aiguille d’une boussole jusqu'à 180°), etc.

Ces ondes nocives peuvent nuire à la santé de tout être vivant (humains, animaux et plantes) en provoquant tout d'abord des insomnies puis une fatigue générale qui affaiblit le corps l'amenant à perdre toute auto-défense. Leurs victimes sont alors sujet à attraper toutes sortes de maladies (dépression comprise).